Paire de lunettes presbyte posée sur un livre pour la lecture

Aujourd’hui, on estime que la presbytie touche environ 20 millions de personnes en France. Ce trouble de la vision majoritairement répandu chez les personnes de plus de 45 ans peut rendre le quotidien plus difficile. En effet, les personnes presbytes éprouvent des difficultés à voir de près. Il existe plusieurs façons de corriger la presbytie, mais en raison de certains préjugés, de nombreuses personnes se refusent encore à y recourir.

Définition de la presbytie

D’un point de vue purement étymologique, le mot « presbytie » vient du grec « presbys » qui signifie « vieil homme » ou « ancien ».

En effet, la presbytie touche essentiellement les personnes âgées. Son apparition commence vers l’âge de 40-45 ans et elle évolue très rapidement jusqu’à environ 60 ans. En revanche, après 65 ans, il n’y a plus ou peu d’évolution car la presbytie est à son maximum.

Néanmoins, attention à la confusion : il ne s’agit pas d’une maladie, mais d’un trouble lié au vieillissement, qui démarre dès la naissance.

Pour nous aider à bien voir, le cristallin de l’œil va se courber en fonction de la distance de l’objet que nous voulons regarder. Or, avec l’âge, le cristallin perd de son élasticité et il devient donc de plus en plus difficile de faire la mise au point sur les objets qui sont proches de nous.

Presbytie : symptômes et diagnostic

Pour savoir si vous êtes presbyte ou non, plusieurs indices peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Vous avez souvent l’impression de ne pas pouvoir atteindre certains objets ;
  • Vous ressentez le besoin d’augmenter l’éclairage autour de vous ;
  • Vous avez souvent des maux de tête, notamment quand vous lisez.

Si vous ave plus de 45 ans, ces éléments sont très significatifs de la presbytie. Pour en être sûr, vous pouvez réaliser un test de la vision :

  • Sur Internet ;
  • En pharmacie ;
  • En grande surface ;
  • Chez un opticien.

Comment corriger la presbytie ?

Selon l’importance de votre presbytie et la gêne que vous ressentez au quotidien, il existe plusieurs moyens de la corriger.

La solution la plus simple et la plus accessible est d’opter pour une paire de lunettes presbyte. Si vous ne souhaitez porter des lunettes que pour la lecture, une paire de lunettes loupes peut suffire. Par contre, ces lunettes ne permettront de bien voir que sur distance d’environ 30 cm.

Pour voir plus loin, il faudra alors se tourner vers des verres progressifs. Selon la zone du verre, la correction ne sera pas la même. Il faudra donc prendre l’habitude de regarder en haut, au milieu ou en bas du verre selon la distance.

De la même façon, il existe des lentilles adaptées aux personnes presbytes, qui fonctionnent sur le même principe. Cette solution s’adresse aux personnes qui ne souhaitent pas porter de lunettes.

Enfin, il est possible de se tourner vers la chirurgie. Quand la presbytie est bien installée et n’évolue plus, on peut par exemple remplacer le cristallin par une lentille artificielle multifocale. Cette solution est très efficace, mais également très coûteuse.

Quant à la chirurgie laser, elle consiste à modifier la forme et la courbure de la cornée pour lui permettre de faire la mise au point. Par contre, si cette opération est réalisée trop tôt, elle nécessitera quelques retouches après plusieurs années.

Attached Files: