L’abeille est officiellement une espèce en voie de disparition. Alors si vous avez un jardin, n’hésitez pas, installez une ruche ! Ce n’est pas très compliqué. Nous vous conseillons néanmoins de faire un stage chez un apiculteur et de ne pas vous lancer dans le vide seul. Et oui, c’est un vrai métier à la base ! On vous explique tout.

Préserver une espèce menacée

La première raison pour laquelle il est intéressant, et même plus, utile, d’installer une ruche dans son jardin, c’est qu’ainsi vous contribuez à sauvegarder une espèce menacée. Et si les abeilles disparaissent pour de vrai, ce seront 80 % des espèces végétales qui risqueraient de disparaitre à leur tour. Et donc, au final, les ressources alimentaires seraient considérablement réduites à l’échelle de la planète.

Donc, apportez votre pierre à l’édifice et installez une ruchette dans votre jardin ! Vous contribuerez ainsi à la protection d’une espèce ! Et vous verrez, vos fleurs et éventuels arbres fruitiers seront ravis ! Ils profiteront de la pollinisation des abeilles !

Produire son propre miel

En installant une ruche dans votre jardin, vous aurez aussi l’occasion de produire votre propre miel. Sachez qu’une seule ruche peut permettre de réaliser pas moins de 25 kg de miel par an.

Pas besoin d’habiter à la campagne pour ça ! Même une terrasse ou un grand balcon ou un toit peuvent accueillir une ruche. Il faut juste respecter quelques règles et notamment celui de l’espace : il faut compter environ 5 m² pour 1 ou 2 ruches. Attention, la ruche doit être isolée des propriétés voisines via un mur, une haie et autre palissade. Il faut bien sûr prévoir quelques achats, outre la ruche en elle-même. A savoir : une combinaison d’apiculteur, un enfumoir, des cadres sur lesquels les abeilles pourront construire leurs alvéoles, etc. Comme vu plus haut, passez un peu de temps avec un apiculteur avant de vous lancer, car l’apiculture, ça s’apprend auprès d’un professionnel. Il vous expliquera la période idéale pour installer une ruche (fin de l’hiver-début du printemps), comment la manipuler, pourquoi il faut l’enfumer, etc.

Se découvrir une passion et la partager

L’apiculture peut devenir un passe-temps très agréable, voire une passion. Vous pouvez adhérer à un syndicat d’apiculteur : vous serez ainsi mieux informés sur les réglementations en la matière et ferez la rencontre d’autres passionnés. Vous échangerez sur des bonnes pratiques, vous ferez goûter vos miels et vous vous ferez des amis !