Canevas brodé avec des fleurs roses et bleues

Non, la broderie n’est pas une activité réservée aux grands-mères. Depuis quelques années, elle revient même sur le devant de la scène. Plus qu’un simple passe-temps, la broderie bouscule aujourd’hui les mœurs. Aux Etats-Unis, le craftivism s’impose comme un courant artistique à motivation politico-sociale. Le but ? Broder des messages pour mieux les faire entendre. Alors, vous voyez ? La broderie n’est pas si ringarde que ça. On vous donne 5 bonnes raisons de vous y mettre.

Broder pour exister

Les adeptes de la broderie sont unanimes : broder est une forme de thérapie. Beaucoup pratiquent la broderie pour soulager leur anxiété. Véritable anti-dépresseur, cette activité encourage la relaxation et la méditation. Pourquoi est-elle si efficace ? C’est simple. Forcé de compter les points, vous n’avez plus le temps de penser à vos soucis. La broderie est donc un bon moyen de taire les pensées négatives et de s’octroyer une pause après une journée de travail. Il existe même des groupes de brodeurs pour ceux qui souffrent de chocs post-traumatiques.

La broderie comme porte-parole

Revenons au craftivism. Ce mot-valise, composé des mots anglais « craft » (fait-main) et « activism » (activisme) désigne un art singulier. Aujourd’hui, l’artisanat apparaît comme une forme d’engagement pacifique. A l’instar de Shannon Downey, Zoe Buckman et Lauren Singleton, de nombreuses féministes écrivent leurs messages point par point sur des canevas.

Au XXIe siècle, la broderie fait donc office de porte-parole pour les minorités. Pendant les manifestations, il n’est pas rare de croiser une activiste en sweat brodé et personnalisé avec un message fort.

Broderie réalisée par Lauren Singleton, avec l'inscription "Thick thighs, thin patience"

Des cadeaux personnalisés et originaux

Savoir broder, c’est ne plus jamais être en panne d’idée de cadeau. Que ce soit pour la babyshower d’une amie, pour l’anniversaire de votre sœur ou pour la fête des mères, la broderie vient toujours à votre secours.

Offrir un cadeau personnalisé et fait de vos propres mains garantit émotion et originalité. Pourquoi ne pas écrire un joli poème sur un canevas fleuri pour votre grand-mère ? Ou bien dessiner un clin d’œil à une private joke sur un t-shirt blanc pour votre meilleure amie ? Avec la broderie, vous n’avez aucune autre limite que celle de votre imagination.

La broderie pour avoir un look unique

Quand on était enfant, on adorait customiser les vêtements. Que ce soit avec de la boue, de la peinture, des paillettes ou ces fameux écussons thermocollants pour cacher les trous. En grandissant, on n’a rien perdu de cette fantaisie mais on n’ose plus l’exprimer comme avant. La broderie est un moyen d’affirmer sa personnalité et de se distinguer des autres.

Avec l’expérience, les brodeuses affirmées ne se contentent plus de simples canevas. Bientôt, tout y passe. Les jeans, les collants et les sacs. Broder, c’est pouvoir ajouter soi-même cette petite touche en plus qui fera toute la différence. Ne seriez-vous pas fier d’arborer un polo personnalisé et brodé par vous-même ?

Canevas brodé avec un perroquet et des fleurs

Broder pour faire des économies

Certains aiment le golf, d’autres l’équitation et d’autres encore la musique. La broderie a l’avantage d’être une passion économique. Il s’agit d’un loisir à la fois accessible et abordable. Il vous faudra compter le prix du kit et celui du matériel, mais guère plus.

Aujourd’hui, vous pouvez apprendre à broder gratuitement, grâce à des tutos en ligne et des guides complets publiés sur le web. Si vous voulez progresser rapidement, pas la peine non plus de casser votre tirelire. Pour quelques euros, vous trouverez des livres explicatifs très ludiques.

Voilà 5 bonnes raisons de vous mettre à la broderie qui, on l’espère, auront su vous convaincre. La broderie est une activité aux nombreux bienfaits, à la fois créatifs et thérapeutiques. Il s’agit également d’un moyen de dire en douceur ce qui vous tient à cœur et d’afficher avec goût et originalité vos valeurs. Alors, qu’attendez-vous ?

Sources Images : @unsplash.com et le compte Instagram de Lauren Singleton (@yesstitchyes)