Quand on parle des fêtes de fin d’année, on pense immédiatement au sapin, aux guirlandes, aux cadeaux… et bien entendu aux truffes et autres délicieux chocolats ! Mais au fait, pourquoi offre-t-on du chocolat à Noël ? Pas si facile à dire !

coffret-chocolat

Au commencement…

Jusqu’au siècle dernier, les chocolats n’avaient pas vraiment la cote. C’est bel et bien la bûche qui était incontournable. À l’origine, il s’agit d’un rituel emprunté aux païens. Pour Noël, dans chaque foyer, le chef de famille installait une immense bûche dans la cheminée, et il était de coutume de la laisser se consumer pendant 24 heures. Cette très ancienne tradition a laissé place à la bûche version gâteau, moins encombrante et beaucoup plus gourmande !

Vers la fin du XIXe siècle, l’art des chocolatiers s’est largement développé. Pour concurrencer la bûche, ils ont misé eux aussi sur d’anciennes traditions. Dans les pays de tradition orthodoxe, saint Nicolas distribue par exemple des friandises aux enfants. En Italie, c’est la sorcière Befana qui récompense les enfants sages en leur offrant des pièces en chocolat.

Le chocolat : un cadeau précieux

Si les coffrets cadeau chocolat sont devenus incontournables au cours des fêtes de Noël, ce n’est pas uniquement grâce au talent et à l’imagination des maîtres chocolatiers. Dès l’Antiquité, le chocolat était considéré comme un présent de grande valeur. Les Aztèques et les Mayas considéraient en effet comme étant chocolat sacré. Ils lui prêtaient de grandes vertus thérapeutiques et purifiantes. Il était également courant que les fèves de cacao soient utilisées comme monnaie. Importé en Europe au XVIe siècle, le chocolat était très cher et était seulement réservé à une élite.

Aujourd’hui encore, le chocolat conserve cette aura précieuse : c’est la raison pour laquelle à l’occasion des fêtes de fin d’années, lorsque l’on souhaite faire plaisir à des personnes chères, les chocolats de Noël  sont si appréciés !

Enregistrer

Enregistrer

Attached Files: