Zoom sur ...

  • Prev
  • Next

Le choix d’un terrain à bâtir : les questions à se poser

Catégorie : maison, Non classé | Ecrit par : audreymontilly | Le : 14-04-2017

0

Vous avez décidé de faire construire ? C’est un beau projet ! Première étape : le choix d’un terrain à bâtir. Quelles questions faut-il se poser afin de trouver l’emplacement idéal pour votre future maison ? Voici quelques pistes de réflexion !

choix d'un terrain a batir

Connaître les règles d’urbanisme sur la commune du terrain visé

Les règles d’urbanisme ne seront pas les mêmes si vous achetez un terrain à Clermont-Ferrand ou un terrain à Cournon par exemple, même si ces deux communes font partie de la même aire urbaine.
Il est important de connaître le règlement en la matière, qui définit l’occupation des sols dans une commune. Il fixe notamment de façon plus ou moins contraignante, l’aspect et les dimensions d’une construction. La couleur des façades ou des volets, ainsi que les matériaux peuvent être imposés. Donc vérifiez bien ces données avant d’arrêter le choix d’un terrain à bâtir.

Vous pouvez consulter plusieurs documents pour connaître ces informations et particulièrement Le Plu (Plan local d’urbanisme). Très souvent, si vous faites appel à un constructeur de maison, ce professionnel vous accompagne dans cette partie administrative, pour le dépôt du permis de construire, etc.

Vérifier les raccordements au réseau avant d’arrêter le choix d’un terrain à bâtir

Dans certaines zones, notamment les zones rurales, il n’est pas rare de devoir réaliser des travaux de viabilisation pour se raccorder aux réseaux d’eau et d’électricité. Ce qui fait monter la note globale… Cela peut faire partie des critères à prendre en compte avant de choisir un terrain pour construire sa maison.

Attention aux servitudes de passage !

Faites attention aux servitudes de passage pour le choix d’un terrain à bâtir ! Il s’agit d’un droit de passage sur la propriété d’un autre, qui peut devenir source de litige parfois. Il en existe sur certains terrains, au profit d’une propriété enclavée, sans accès à la voie publique. Le propriétaire peut alors jouir d’un droit de passage sur votre terrain pour rejoindre sa propriété. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous y opposer, mais vous pouvez percevoir une indemnisation.
La durée d’un droit de passage est fixée à 30 ans. Elle peut seulement après ce délai, être remise en cause. Egalement, si le terrain n’est plus enclavé. Mieux vaut donc en avoir connaissance !

 

Enregistrer

Fête de la Toussaint : quelles sont ses origines ?

Catégorie : inclassable, Non classé | Ecrit par : melissa | Le : 12-10-2015

0

Si la fête de la Toussaint est une fête chrétienne, elle ne tire en revanche pas son origine des textes bibliques. Questions Beehoo vous en dit plus sur cette fête souvent confondue avec la Commémoration des fidèles défunts, fêtée le lendemain.

Les origines de la Toussaint

C’est pour combatte une fête païenne, Samain, dédiée aux morts que l’Eglise instaura à la même date une fête chrétienne qu’elle baptisa Toussaint. Cette fête vise en effet à célébrer tous les saints de l’Eglise, en particulier les martyrs.

Il fallut attendre l’an 835 pour que le Pape Grégoire IV déclare officielle la date du 1er Novembre la fête de tous les saints. Mais c’est seulement au XXe siècle que Pie X l’insère dans la liste des huit fêtes, avec obligation d’assister à la messe le 1er Novembre.

Cette fête témoigne donc de l’espérance chrétienne face à la mort et atteste donc le fat qu’à la fin de notre existence sur Terre, la vie n’est pas détruite mais tout bonnement transformée. Les Chrétiens célèbre en ce jour la vie éternelle et l’espoir de ressusciter un jour avec le Christ.

La Toussaint est donc une fête joyeuse qui salue la communion des saints, c’est-à-dire de tous ceux, vivants ou morts, qui sont déjà réunis par la foi.

Et aujourd’hui ?

La Toussaint est souvent confondue avec la Commémoration des fidèles défunts, appelé également Le jour des morts, célébré le 2 Novembre.

Comme la Toussaint est un jour férié, l’usage est établi de commémorer les morts ce jour au lieu du lendemain. Il est d’usage ce jour là de se rendre au cimetière et d’apporter aux disparus des fleurs de deuil telles que des œillets d’inde ou des chrysanthèmes. On peut également allumer des bougies et des chandelles. Ces actions symbolisent la vie heureuse après la mort.

Comment organiser ma fête d’association ?

Catégorie : Non classé | Ecrit par : melissa | Le : 01-10-2014

0

C’est la rentrée et vous prévoyez d’organiser une fête pour démarrer la nouvelle saison de votre association ? Voici quelques conseils pour épater vos adhérents.

Les autorisations

Organiser une fête d’association est affaire de programmation mais surtout d’anticipation. Il y a en effet certaines démarches à effectuer en amont.

Il faut en tout premier lieu demander l’autorisation à la mairie avant d’organiser votre fête, par simple lettre accompagnée d’un dossier complet (responsables légaux, descriptif du déroulement, plans d’occupation des lieux publics…)

C’est aussi à la mairie qu’il faut vous adresser pour obtenir une autorisation de buvette provisoire. Pour une petite fête, vous ne devriez pas avoir de soucis. En revanche, si votre manifestation est susceptible de recevoir plus de 1500 personnes, il faut faire ces demandes longtemps à l’avance et informer également la préfecture.

En ce qui concerne la sécurité, vérifiez avec votre assureur que les personnes te le matériel sont bien couverts.

Installez une véritable billetterie. Pour être en règle, il convient de faire figurer sur le billet le nom de l’organisateur ainsi que celui de l’imprimeur, le lieu et la date de la soirée, et enfin, le prix. Votre billetterie doit être composée de 3 volets pour la comptabilité : un pour la souche, un pour le contrôle, un pour le consommateur.

L’organisation

Tracez le plus tôt possible les grandes lignes de votre manifestation et définissez le budget. Au moins trois mois à l’avance, réservez votre salle. N’oubliez pas de mettre en place toutes les opérations de communication à savoir l’affichage des affiches, la distribution des flyers, la création de drapeaux d’associations, liste des invités…

Quelques jours avant votre fête, procédez aux achats de nourriture et de boissons. Prévoyez de jolies tables pour recevoir vos convives avec de la vaisselle jetable, des drapeaux de table, un programme de la soirée, des sièges ou des bancs, des ballons, des guirlandes… pour donner une ambiance festive à cette manifestation. Pour éviter les accidents, proposez à vos invités un verre jetable, réutilisable.

L’ambiance

Ne négligez pas l’ambiance de votre fête. Discours, musique, jeux, interventions diverses, il faut que vos invités s’amusent. Marquez le coup avec des idées innovantes et originales.

Selon votre objectif, le type de manifestation sera différent (notoriété, gains financiers ou recrutement). Vous avez le choix entre les kermesses, la vente de charité, les lotos, les spectacles, les repas ou encore une conférence.

Pour tout savoir sur la création et la gestion d’une association, direction le site http://www.associations.gouv.fr/

Attached Files:

Comment nettoyer des tommettes ?

Catégorie : bricolage, maison, Non classé, santé | Ecrit par : eric | Le : 08-04-2010

0

Comment nettoyer des tommettes ?

La tommette, un des plus anciens revêtements de sol existant, est à la mode ; si la brique de terre cuite ou la tommette (en référence à la forme de la tomme – fromage -dans le Dauphiné) apporte une touche chaleureuse à votre intérieur par sa couleur brique, elle est toutefois très sensible aux tâches de pas sa nature très poreuse, aux rayures et a tendance à se ternir.

Quelles solutions pour nettoyer vos tomettes ?

– faire appel à des professionnels qui décaperont votre sol avec des machines et des produits adaptés, ils lui appliqueront un traitement anti-tâches de profondeur et une finition selon votre goût (effet vieilli, effet carreau mouillé, etc…).
Le coût étant relativement élevé, c’est intéressant uniquement si vous avez de grandes surfaces de sols à traiter.

– utiliser vous même des produits professionnels,  gamme de produits de protection que vous trouverez chez les droguistes ou professionnels du nettoyage;  Produits oléofuge/hydrofuge/anti-tâches destinés aux surfaces poreuses du bâtiment comme les tomettes, effet mouillé brillant, mat, etc…

– de nombreux produits existent en grande surface pour nettoyer, imperméabiliser et raviver la couleur de vos tommettes, tous ne sont pas de qualité égale.

– trucs de grand-mère : nettoyer vos tommettes avec du savon liquide noir et une brosse de chien dent.

-Passer les tomettes au vinaigre blanc permet d’enlever les taches de caclcaire

Autre solution, du savon de Marseille ou des cristaux de soude (lessive St Marc) en frottant énergiquement avec une brosse nylon.
Pour raviver la couleur : huile de lin et un peu d’essence de térébenthine ou cire lait spécial tommettes. Bien enlever le surplus au chiffon et laisser sécher au moins 12 heures avant de marcher. Renouveler l’opération chaque année.

Comment nettoyer des tommettes ? Nettoyage tommette – raviver tommettes – lavage tommettes – nettoyer tomettes anciennes –

Attached Files:

Recette mayonnaise sans oeufs

Catégorie : Cuisine, Non classé | Ecrit par : sabrina | Le : 09-03-2010

0

Comment faire une mayonnaise sans œuf ?

Allergique au œufs ou pas d’œufs dans le frigo… Et besoin de réaliser une mayonnaise sans oeufs ? C’est possible ! Pour réaliser une mayonnaise sans œuf, remplacer les oeufs (les jaunes en l’occurence) par du lait concentré non sucré (trouvable en grande surface) très froid (il doit impérativement sortir du frigo).

– Mélanger deux cuillères à soupe de lait concentré non sucré avec une cuillère à café de moutarde.
– Se munir d’un fouet électrique ou d’un shaker à hélice et battre le mélange en incorporant doucement l’huile.
– Ajouter le sel et le poivre et un trait de jus de citron.
– Cette mayonnaise étant réalisée sans œuf, elle se conserve plus longtemps au frigo.

Comment faire une mayonnaise sans œuf, mayonnaise sans œuf, mayonnaise lait concentré – recette mayonaise sans oeuf – mayonnaise sans oeufs -recette sauce mayonnaise sans oeuf


Attached Files:

Comment faire cuire un oeuf dur ?

Catégorie : Cuisine, Non classé | Ecrit par : sabrina | Le : 08-03-2010

0

Comment faire cuire un œuf dur ?

Inratable l’œuf dur ou presque, à condition qu’il n’éclate pas bien entendu ! Facile à cuire, il est présent dans de nombreux plats : salades, patés, plat traditionnels à base de viande… ou seul pour les piques-niques ou les déjeuners sur le pouce. Avec un temps de cuisson de 10 minutes et un petit secret de cuisson, pas de raison de rater la cuisson de ses œufs durs.

Pour faire cuire des œufs durs sans les faire éclater, la première des précautions est d’avoir des œufs non pas froids sortant du frigo mais à température ambiante.

– Porter une casserole d’eau à ébullition,
– baisser le feu et craquer dans l’eau une allumette par œuf à cuire (3 œufs = 3 alumettes).
– Une fois le feu baissé et l’ébullition légère, plongez vos œufs pour un temps de cuisson de 10 minutes.
– Sortir les œufs et les laisser refroidir plus les écaler sous l’eau froide. Il sont prêts à être déguster nature, en salade, avec une mayonnaise.

Notez la température de cuisson de l’oeuf dur : le blanc d’oeuf cuit à 62 degrés, le jaune à 68 degrés, à partir de 68 degrés l’oeuf durcit donc.

comment cuire oeuf dur – duree cuisson oeuf dur – truc cuisson oeuf dur – comment ne pas faire éclater les oeufs durs – temperature cuisson oeuf dur

Attached Files: