Zoom sur ...

  • Prev
  • Next

Comment bien choisir le constructeur de sa maison ?

Catégorie : maison | Ecrit par : Mélissa² | Le : 06-03-2017

0

Votre projet de construction est prêt et votre financement est bouclé ? Il ne vous reste donc plus qu’à trouver le constructeur idéal pour votre future maison. Oui mais, face à la multitude de constructeurs sur le marché, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Alors comment être sûr de choisir le bon ? Questions Beehoo vous livre les 8 points à passer au crible pour trouver l’entrepreneur idéal.

N°1 : le contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

contrat-constructeur-maison

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, choisissez un professionnel qui s’engage sur la base d’un contrat de construction de maison individuelle. Strictement encadré par la loi du 19 décembre 1990, ce contrat vous met à l’abri des mauvaises surprises et vous épargne la gestion de corps de métiers multiples. Il existe deux types de contrats :

  • avec fourniture de plan : le constructeur de maison dans l’Ain propose différents modèles ou bien aménage le plan proposé par le maître de l’ouvrage. Dans les deux cas, il se charge de la construction ;
  • sans fourniture de plan : c’est à vous de faire réaliser les plans par un architecte. Le constructeur ne se chargera ainsi que de la réalisation des travaux.

Le CCMI doit obligatoirement contenir différentes informations essentielles :

  • la description de la maison construite (plan et matériaux utilisés) ;
  • le prix de la maison ;
  • la date de début de chantier et le délai d’exécution des travaux ;
  • la garantie de livraison au prix et au délai convenus ;
  • la garantie décennale.

Bon à savoir : la loi accorde au propriétaire une faculté de rétractation de 10 jours. Au-delà, ce dernier est définitivement engagé. Il est donc impératif de lire attentivement le contrat de construction avant de le signer pour vérifier chacun des éléments mentionnés.

N°2 : l’Union des Maisons Françaises (UMF)

Gage de qualité, l’Union des Maisons Françaises (UMF) est une organisation regroupant des professionnels de la construction de maisons individuelles. Ces constructeurs sont recrutés après examen minutieux de leur dossier, dans le but d’offrir aux acquéreurs la garantie d’un résultat de qualité. Cela implique notamment :

  • l’étude des règles d’urbanisme et environnementale liées au terrain ;
  • la conception d’un plan personnalisé ;
  • la prise en compte des besoins et attentes dans la conception de la maison ;
  • le respect des nouvelles normes de construction et l’utilisation des procédés les plus performants en matière d’isolation et d’économies d’énergie.

Ainsi, avant de choisir un constructeur, vérifiez que ce dernier est membre de l’UMF.

N°3 : les compétences du constructeur

construction-maison-niveau

Avant toute prise de décision, renseignez-vous sur le sérieux du constructeur, ses compétences ainsi que le style de ses réalisations. En effet, si vous désirez une maison résolument moderne, il serait dommage de faire appel à un constructeur habitué à bâtir des maisons ultra traditionnelles.

De plus, demandez à votre constructeur s’il possède une expérience dans les nouvelles techniques de construction durable. Respecte-t-il les nouvelles normes de la réglementation thermique 2012 (RT 2012) ? Les attributions de labels, de prix et de récompenses diverses peuvent également constituer un excellent indicateur du professionnalisme de l’entreprise.

N°4 : la solvabilité du constructeur

La solvabilité de votre futur constructeur est également un critère très important. Ainsi, pour éviter qu’il n’arrête le chantier en cours de route et ne vous laisse sur le carreau, le mieux est de vous assurer de sa santé financière.

Bon à savoir : Il existe des sites comme www.societe.com ou encore www.bilansgratuits.fr, qui pourront vous donner de nombreuses données sur l’entreprise que vous recherchez.

N°5 : les références du constructeur

constructeur-maison-bois

Le constructeur de votre future maison dans le 01 en est-il à ses premières réalisations ou, à contrario, a-t-il construit des dizaines voire des centaines de maisons ? Possède-t-il un savoir-faire et une expérience ? Si tel est le cas, il vous communiquera sans problème le nombre de ses constructions et quelques photos de ses réalisations. Dans le cas contraire, redoublez de vigilance.

Bon à savoir : prudence également concernant les constructeurs trop sollicités. Ils n’auront certainement pas toute la disponibilité que vous souhaiteriez pour suivre votre chantier.

N°6 : la concurrence

Pourquoi se limiter à l’entreprise au coin de votre rue ? N’hésitez pas à faire jouer la concurrence et à élargir votre champ d’investigation. Faites le tour des constructeurs de votre ville, de votre département voire même de votre région, demandez des devis et comparez : prix, service, qualité technique employée, disponibilité, délais, labels, garanties de livraison, etc.

Bon à savoir : ne prenez jamais une décision dans la précipitation ! Vous devez en effet maîtriser tous les aspects du dossier afin de pouvoir choisir sereinement.

N°7 : la proximité du constructeur

constructeur-maison-montagne

Pensez également à choisir un constructeur bien implanté. Lorsque votre terrain aura été choisi, une visite approfondie permettra d’évaluer avec précision les meilleures conditions pour bâtir votre maison. Or, seuls les constructeurs locaux maîtrisent les spécificités de votre secteur en matière de construction (un constructeur implanté en Savoie connaîtra davantage les spécificités d’une maison de montagne, le choix des matériaux appropriés, le style architectural, etc.).

De même, la proximité vous permettra d’être plus facilement associé et consulté aux différentes étapes de votre projet.

N°8 : le bouche à oreille

Le bouche à oreille est l’une des meilleures façons de se faire une idée précise sur un constructeur. Commencez donc par interroger vos amis et vos relations, et sollicitez également le constructeur lui-même : demandez-lui par exemple les coordonnées de clients ayant fait appel à lui. En visitant des maisons qu’il a construites et en discutant avec les propriétaires, vous pourrez plus facilement prendre une décision.

Pensez enfin à surfer sur internet et à visiter des forums pour trouver des retours d’expérience le concernant. La seule difficulté sera de rester objectif : en effet, quelques avis négatifs peuvent souvent cacher une multitude de clients satisfaits.

Grâce à ses 8 conseils, vous devriez facilement trouver le constructeur de votre future maison. Nous vous souhaitons bonne chance dans vos recherches !

Enregistrer

Enregistrer

Attached Files:

Oreiller : nos conseils pour bien dormir

Catégorie : maison | Ecrit par : pauline | Le : 22-12-2016

0

A quoi sert un oreiller ? Comment bien le choisir pour bien dormir ? A quel moment faut-il le changer ? Comment l’entretenir ? C’est à toutes ces questions que nous avons décidé de répondre aujourd’hui pour que chacun puisse faire de beaux rêves.

Oreiller : nos conseils pour le choisir et bien dormir !

Oreiller : nos conseils pour le choisir et bien dormir !

Attached Files:

A quoi faut-il prêter attention lors de l’achat d’un terrain constructible ?

Catégorie : maison | Ecrit par : romain | Le : 20-12-2016

0

Vous envisagez de faire construire la maison de vos rêves. Encore faut-il trouver le terrain approprié. Découvrez tous nos conseils et tous les points à vérifier avant de signer l’achat d’un terrain à vendre dans le 37 ou ailleurs.

terrain-construction-vendre

Attached Files:

Comment préparer son premier achat immobilier ?

Catégorie : maison | Ecrit par : Mélissa² | Le : 02-06-2016

0

Vous avez pris la décision de vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier pour la première fois. Acte des plus importants, c’est logiquement que tout un tas de questions vous submergent soudainement. Question Beehoo vous donne quelques conseils pour gérer au mieux votre premier achat.

 

Définissez votre projet et votre budget

premier-achat-immobilier

Sachez avant toute chose vous poser les bonnes questions avant de vous engager. Pour cela, dressez une liste de vos besoins et de vos critères de choix primordiaux, auxquels vous tenez absolument : exposition, école, quartier, balcon, transports, étage…
Faites-en de même en ce qui concerne les obstacles rédhibitoires : rez-de-chaussée, vis-à-vis, absence d’ascenseur, réalisation de travaux… Tous ces points vous aideront à y voir un peu plus clair.

En ce qui concerne votre budget, élaborez un plan de financement. C’est LE passage obligé pour concrétiser votre premier achat immobilier sans risquer de déséquilibrer vos finances ou de passer à côté de l’affaire de vos rêves.
Pour se faire, estimez vos ressources, vos dépenses, chiffrez le montant de votre apport personnel et enfin, calculez votre capacité de remboursement. Vous avez ensuite le choix de passer par une banque ou un courtier en crédit pour effectuer des simulations aux conditions réelles de taux, de frais, d’assurance…

Cherchez le bien idéal

Très souvent, les recherches commencent de façon naturelle sur Internet afin d’identifier en seulement quelques clics les types de biens, les surfaces, les quartiers mais aussi les prix.

Néanmoins, chercher seul peut parfois s’avérer fastidieux. Il est donc conseillé de s’orienter vers une agence immobilière, comme par exemple l’agence Orpi Berec Immobilier Joinville ou l’agence Orpi Berec Immobilier Champigny si vous recherchez un bien dans le Val de Marne. Vous pourrez ainsi gagner du temps, rationaliser vos recherchez et surtout, bénéficier d’une meilleure connaissance des offres disponibles.

Il peut également être intéressant de se créer des alertes via un smartphone ou sur son adresse mail pour recevoir en temps réel les annonces des biens correspondant à vos critères de recherche. Vous pourrez ainsi être plus réactif en cas de coup de cœur et demander une visite rapidement.

Achetez au juste prix du marché

premier-achat-immobilier

Rien n’est jamais simple lorsque l’on achète un bien immobilier pour la première fois. Et bien évidemment, le prix de ce dernier ne déroge pas à la règle. Pour éviter  de trop coûteuses maladresses et pour acheter au juste prix, n’hésitez pas là encore à demander conseil à une agence immobilière.

Faites le plein d’information avant de signer

Lors d’une visite, si le bien vous intéresse, prenez le temps de passer au crible le moindre détail que vous jugez important : l’état de l’électricité, de la plomberie, de la toiture, le chiffrage des travaux à effectuer s’il y en a, le relevé des charges de copropriété… Vous pouvez également demander la lecture des derniers procès-verbaux d’assemblée des copropriétaires ainsi que des diagnostics…

Enfin, n’oubliez pas que l’achat d’un bien immobilier ne se résume pas seulement au prix de plusieurs mètres carré. Ainsi, prenez donc également en compte les autres dépenses s’ajoutant au prix du bien : frais de notaire, déménagement, installation, charges de copropriété et impôts et taxes diverses qui viendront ensuite s’ajouter chaque année.

Concluez la vente de votre nouveau domicile en toute quiétude

Si tous ces paramètres ont passé votre test avec succès, vous pouvez effectuer un accord avec le vendeur et ainsi définir les conditions de la vente (prix, dates…). Vous signez ensuite un avant-contrat, un compromis ou une promesse de vente.
Il ne vous restera plus qu’à signer, chez le notaire, le contrat définitif de vente dans les 3 mois suivants la signature du pré contrat.

Attached Files:

Déco de chambre : comment la rendre bohème et glam?

Catégorie : maison | Ecrit par : pauline | Le : 30-05-2016

0

C’est peut-être la saison et les beaux jours qui veulent ça, mais en ce moment nous avons envie de couleur et de bonne humeur ! Pour cela rien ne vaut une déco tendance et colorée de bon matin, pour se réveiller du bon pied. Voici nos conseils déco pour faire souffler dans votre chambre un esprit glam et bohème pour réchauffer votre intérieur.

Comment rendre une chambre bohème et glam ? Nos réponses !

Comment rendre une chambre bohème et glam ? Nos réponses !

Douche ou bain : que mettre dans sa salle de bain ?

Catégorie : maison | Ecrit par : pauline | Le : 16-05-2016

0

Dès que l’on fait des travaux dans sa salle d’eau la question cruciale à se poser est : que mettre dans sa salle de bain ? Douche ou baignoire ? Bien entendu le choix va en partie dépendre de la place dont vous disposez, de votre budget, de votre conscience écologique, mais également de votre rapport avec votre corps. Questions Beehoo ne pouvait plus vous laissez une minute de plus avec ce choix cornélien en tête. On vous en dit plus pour vous aider à faire le point et à prendre votre décision.

Vous êtes plutôt bain ou douche ? Cette infographie nous en dit plus !

infographie-bain-douche

Quel linge de lit pour mon bébé ?

Catégorie : maison | Ecrit par : melissa | Le : 08-03-2016

0

lit-bebe-fille

Les premiers mois de sa vie, votre bébé va passer un temps considérable à dormir. Que vous ayez choisi un berceau ou un lit à barreaux pour ses premières nuits, il va lui falloir du linge de lit spécial. Housse de couette enfant, gigoteuse, drap housse…voici quelques astuces pour bien choisir les différents équipements pour le lit de bébé.

Une question de décoration

Aujourd’hui, les fabricants ont bien compris l’importance de la décoration dans la chambre de bébé. Chaque année, ils renouvellent donc leurs collections pour les adapter aux tendances actuelles.

Vous n’aurez donc aucun mal à trouver du linge de lit bébé adapté à la décoration de la chambre de votre petit bout. Poétique, noir et blanc, scandinave, bohème, vintage…il existe des modèles pour toutes les envies.

Les éléments à privilégier

Si comme de nombreux parents vous avez décidé d’opter pour une gigoteuse, sachez que c’est un choix très intéressant. En effet, bien emmitouflé dans sa gigoteuse, votre bébé peut difficilement s’en débarrasser. Il ne risque donc pas de se réveiller à cause du froid en pleine nuit. Veillez à acheter une gigoteuse adaptée à la morphologie de votre enfant, sans capuche. Il existe des gigoteuses d’été ou d’hiver. Certaines ont même des manches amovibles.

Si votre bébé dort dans une gigoteuses, vous n’aurez besoin que d’un drap housse pour protéger le matelas.

Si les tours de lit ont toujours la côte auprès des parents, certaines études l’impliquent dans les causes de la MSN (mort subite du nourrisson). Nous laissons donc le choix à chacun de se faire son propre avis.

Prendre en compte l’âge de l’enfant

gigoteuse-zelie

Pendant les premiers mois de votre bébé, proscrivez les oreillers, les couvertures ou les couettes. Votre tout petit pourrait en effet enfouir son visage dedans sans pouvoir se dégager et donc s’étouffer.

En revanche, vers 18 mois, il est tout à fait possible d’investir dans une couette bébé bien chaude. D’ailleurs, à partir de cet âge, il est possible d’opter pour du linge de lit un peu plus évolué. Vous pourrez alors vous faire plaisir en achetant une housse de couette pour enfant adaptée aux dimensions de son lit, avec une taie d’oreiller assortie. Concernant l’oreiller, vous pourrez en agrémenté le lit de votre enfant à partir de 18 à 24 mois. Attention, la mention CE doit être visible. La matière synthétique est à privilégiée, car elle limite la transpiration et est plus respirante.

Comment percer du béton ?

Catégorie : bricolage, maison | Ecrit par : eric | Le : 17-02-2016

0

Comment percer du béton ?

Le béton, matériau très dur et résistant dans le temps, comme la pierre, est très utilisé dans la construction individuelle.

Sable, gravillons et liant sont les trois composantes principales du béton ; selon la nature et la quantité de ses composants, le béton sera plus ou moins dur mais nécessitera, dans tous les cas, un matériel adapté pour le percer.

Ces outils sont : la perceuse à percussion ou le perforateur et un forêt (ou mèche) béton en carbure de tungstène, très résistant.

Dans le cas de béton armé (béton avec des armatures d’acier), le perforateur sera indispensable.

Le choix de la mèche est primordial, ne l’achetez pas bon marché. Il existe des forêts spécialement dédiés pour le béton armé de qualité professionnelle avec un taillant carbure en spirale 4 entrées pour une évacuation très rapide de la poussière et des vibrations minimes.

Pour percer du béton, il n’y a pas besoin de faire d’avant trou. Il suffit de régler la vitesse du perforateur selon les indications du fabricant et d’appuyer progressivement sur le bouton de commande ; des retours en arrière peuvent être utiles pour évacuer la poussière en cas de trous profonds.

Faites un tracé à l’aide du niveau à bulle et d’un crayon.

En mode percussion, il faut travailler en basse vitesse pour ne pas échauffer la mèche qui perdra alors ses capacités de perçage.

En intérieur il est recommandé de protéger avec un plastique sous le trou car le perforateur évacue beaucoup de poussière ou d’installer un récupérateur de poussière.

Si vous n’avez pas de perforateur, la location à la journée peut s’avérer un bon choix plutôt que d’en acheter un. Et si vous vous sentez démuni face à cette tâche complexe, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la découpe de mur en béton (comme expliqué ici : http://www.ferreiradb.com/decoupe-beton-arme).

Plus d’informations sur le site Ferreira Découpe Béton : http://www.ferreiradb.com/

Attached Files:

Comment adapter ma porte d’entrée à ma déco ?

Catégorie : maison | Ecrit par : melissa | Le : 02-09-2015

0

La porte est le premier élément de décoration de votre maison ou de votre appartement. Elle se doit donc d’être tendance et moderne, mais surtout de s’adapter au style de votre habitation. Alors si la porte d’entrée protège notre intimité, son esthétique doit refléter notre personnalité. Découvrez comment.

Trouver son style

Il est bien souvent difficile de se décider tant l’offre est diverse et variée. En effet, trouver une porte d’entrée parfaitement adaptée à notre habitation, qui allie esthétique et sécurité, relève parfois du parcours du combattant. Et comme la première impression est souvent la bonne, il est important de soigner sa porte d’entrée.

Aujourd’hui, les fabricants de porte d’entrée n’hésitent pas à faire appel à des designers pour créer des modèles toujours plus tendances.

Cadres, inserts, vitrage affleurant, inserts et finitions agréables, tous les éléments sont réunis pour faire de la porte d’entrée un élément central.

Cerise sur le gâteau : aujourd’hui, votre porte aura même la possibilité de se calquer sur le style de vos fenêtres ou votre porte de garage.

Personnaliser ma porte

Porte d’entrée en aluminium, bleue foncée, modèle Eolia de K-Line

Alors pour affirmer votre style, choisissez une porte d’entrée complètement adaptée à la décoration de votre habitation. Le meilleur moyen pour cela est de faire fabriquer une porte d’entrée sur mesure et personnalisable.

De nombreux fabricants mettent à disposition sur le leur  site un configurateur qui permet de choisir parmi les différents modèles, matériaux, couleurs, motifs, poignées…

Une fois votre modèle créé de toute pièce, vous avez la possibilité de le tester en important par exemple des photos de votre maison (intérieur et façade).

Pratique pour avoir un aperçu du résultat en temps réel.

Il est donc possible aujourd’hui de créer une face d’une couleur et une face d’une autre couleur. Les portes côté intérieure peuvent donc aujourd’hui se décliner à l’infini, et être parfaitement en harmonie avec la décoration de votre pièce. Vous pouvez vous permettre toutes les fantaisies.

Attached Files:

Comment fonctionne un adoucisseur d’eau ?

Catégorie : maison | Ecrit par : justine | Le : 09-07-2013

0

comment fonctionne adoucisseur – fonctionnement adoucisseur d’eau – comment fonctionne un adoucisseur d’eau



L’adoucisseur d’eau est un appareillage extrêmement pratique qui vous permet de réduire la dureté de l’eau de votre maison, c’est à dire sa teneur en calcaire.Elle se mesure en degré hydrotimétrique ( °TH) : inférieure à 12, votre eau est douce mais supérieure à 12, votre eau est dure.

Branché sur l’eau froide de votre système d’arrivée d’eau, l’adoucisseur se compose de deux bacs qui possèdent chacun leur spécificité.

Le premier bac, dit bac de résine, reçoit directement l’eau dure, chargée en ions calcium et magnésium. Grâce à la résine contenue dans ce premier bac, l’eau est débarrassée des ions responsables du tartre et du calcaire, qui se fixent sur les petites perles contenues dans le bac. L’eau ressort ensuite du circuit purifiée.

Le second bac, lui, va permettre de décharger les perles de résines de leurs ions en calcium et magnésiums et ainsi de les régénérer. On l’appelle bac de saumure et il contient des ions sodium. Quand la résine arrive à saturation (c’est à dire qu’elle est gorgée d’ions calcium et magnésium) alors la saumure présente dans le bac à sel passe dans le bac de résine et se charge en ions, pour purifier la résine.

Fonctionnement d'un adoucisseur d'eau

Fonctionnement d'un adoucisseur d'eau

Ainsi le principe de l’adoucisseur d’eau est simple : il consiste à remplacer les ions Calcium et Magnésium par des ions Sodium. A la clef ? Une eau adoucie, qui n’entarte plus vos canalisations et votre électroménager.

Plus d’informations sur http://www.culligan.fr/

Attached Files: