Zoom sur ...

  • Prev
  • Next

Comment construire une maison saine ?

Catégorie : maison | Ecrit par : melissacarre | Le : 24-06-2017

0

Une maison saine est une habitation qui respire ! Lumineuse, elle apporte à la fois confort et bien-être à ses habitants en leur offrant une bonne maîtrise des énergies. Il ne tient donc qu’à vous de la faire construire ! Mais comment y parvenir ? Questions Beehoo vous livre ses réponses.

Opter pour une lumière naturelle

maison-saine-lumiere

De récentes études ont montré que les habitants gagneraient en bien-être lorsque la lumière naturelle est gérée de manière intelligente. C’est pourquoi elle est un élément essentiel de la maison.

Hormis l’aspect économique et écologique de la consommation de lumière artificielle, la lumière naturelle donne l’heure aux horloges biologiques de chaque individu : leur dérèglement affaiblit le système immunitaire et rend plus vulnérable aux infections. Eclairer sa maison le plus naturellement possible offre donc un cadre de vie plus sécurisé et plus sain.

Faire le choix du confort acoustique

Si le bruit n’éveille pas la même inquiétude que les risques environnementaux, il est pourtant la cause de nombreux problèmes de santé : troubles auditifs, perte de sommeil, etc. Il agit en quelque sorte comme un stress sur l’organisme. Demander au constructeur de sa maison à Aix-en-Provence d’opter pour certains équipements lors de la construction peut être une bonne idée, notamment la mise en place :

  • d’un plancher acoustique : une membrane sous la chape carrelage fait office d’amortisseur et isole pour affaiblir les bruits d’impacts ;
  • de portes phoniques : elles isolent les pièces du bruit.

La création d’une pièce dédiée aux équipements techniques (matériel électro-ménager, lave-linge, sèche-linge, centrale d’aspiration, etc.) permet également de limiter leur impact acoustique dans les autres pièces et de réduire les nuisances sonores au sein de votre maison en PACA.

Opter pour des plafonds anti-COV

maison-plafond-anti-cov

A l’heure où nous passons la majorité de notre temps dans des espaces fermés, préserver la qualité de l’air intérieur de sa maison devient une réelle préoccupation. En effet, un air sain permet d’améliorer le confort et le bien-être des occupants en réduisant le développement des allergies ou de l’asthme, en particulier chez les enfants, les adolescents et les seniors, plus sensibles à la qualité de l’air.

Les COV, composés organiques volatiles, sont les polluants les plus importants car ils peuvent être jusqu’à 15 fois plus concentrés dans l’air intérieur qu’à l’extérieur. En optant pour le concept de maison saine, le constructeur installe les plafonds avec des plaques de plâtre absorbant les COV, garantissant ainsi un air sain et non nocif pour tous les membres de la famille.

Aspiration centralisée, VMC double flux ou encore plaques de plâtres hydrofuges, il existe de nombreuses façons de construire une maison saine. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site www.masprovence.com !

 

Attached Files:

Comment choisir et entretenir des plantes et fleurs artificielles ?

Catégorie : jardin, maison | Ecrit par : melissacarre | Le : 08-06-2017

0

Vous avez envie de quelques touches de verdure dans votre domicile mais n’avez pas le temps d’entretenir des plantes et des fleurs ? Sachez qu’il existe une alternative loin d’être limitée : les plantes et fleurs artificielles. En effet, un vaste choix s’offre à vous sur le marché, alors n’ayez plus peur de dépoussiérer le genre !

Comment choisir ses plantes et fleurs artificielles ?

fleur-orchidee-artificielle
Après avoir craqué sur de belles fleurs de cerisier artificielles, vous avez décidé d’adopter plusieurs modèles pour votre intérieur. Vous avez même pour projet d’installer une haie artificielle dans votre jardin ainsi que d’autres plantes, mais vous ne savez pas encore réellement sur quels critères les choisir.

En premier lieu, soyez attentif au matériau de fabrication. Il peut s’agir de tissu, de latex, de plastique, de tergal ou encore de polyuréthane. Pour un résultat ultra naturel, plusieurs matériaux peuvent être combinés, comme le latex et la soie.

Pour des modèles de plantes et autres sapins artificiels haut de gamme, vous pouvez par exemple vous tourner vers des plantes semi-naturelles : leur tronc est en bois séché véritable, conçu pour accueillir des tiges artificielles.

Vient ensuite le moment de vérifier la qualité de la fausse fleur ou de la plante d’imitation. Pour cela, tirez délicatement sur le bouton floral ou l’extrémité de la tige afin de tester sa fixation : si la tige est gainée de fer, elle résistera plus longtemps et se pliera facilement.

Comment entretenir ses plantes et fleurs artificielles ?

plante-artificielle-philodendron

En optant pour les fleurs et les plantes artificielles, vous vous épargnez les inconvénients du jardinage tout en profitant d’un brin de nature dans votre intérieur. Néanmoins, ne pensez pas qu’elles ne nécessitent aucun entretien ! En effet, pour conserver l’éclat de ces végétaux d’imitation, quelques soins s’imposent :

  • Retirez ainsi la poussière accumulée une fois par semaine, branche après branche, à l’aide d’un chiffon sec ou d’un plumeau. Pour les plus pressés, un simple passage de sèche-cheveux à froid suffira ;
  • Utilisez un peu d’eau savonneuse pour nettoyer méticuleusement la plante, ou un produit conçu spécialement pour l’entretien des plantes synthétiques.

Si elles sont de qualité et parfaitement entretenues, vos plantes et fleurs artificielles pourront être conservées une dizaine d’années : alors, à vous de jouer !

Attached Files:

Le choix d’un terrain à bâtir : les questions à se poser

Catégorie : maison, Non classé | Ecrit par : audreymontilly | Le : 14-04-2017

0

Vous avez décidé de faire construire ? C’est un beau projet ! Première étape : le choix d’un terrain à bâtir. Quelles questions faut-il se poser afin de trouver l’emplacement idéal pour votre future maison ? Voici quelques pistes de réflexion !

choix d'un terrain a batir

Connaître les règles d’urbanisme sur la commune du terrain visé

Les règles d’urbanisme ne seront pas les mêmes si vous achetez un terrain à Clermont-Ferrand ou un terrain à Cournon par exemple, même si ces deux communes font partie de la même aire urbaine.
Il est important de connaître le règlement en la matière, qui définit l’occupation des sols dans une commune. Il fixe notamment de façon plus ou moins contraignante, l’aspect et les dimensions d’une construction. La couleur des façades ou des volets, ainsi que les matériaux peuvent être imposés. Donc vérifiez bien ces données avant d’arrêter le choix d’un terrain à bâtir.

Vous pouvez consulter plusieurs documents pour connaître ces informations et particulièrement Le Plu (Plan local d’urbanisme). Très souvent, si vous faites appel à un constructeur de maison, ce professionnel vous accompagne dans cette partie administrative, pour le dépôt du permis de construire, etc.

Vérifier les raccordements au réseau avant d’arrêter le choix d’un terrain à bâtir

Dans certaines zones, notamment les zones rurales, il n’est pas rare de devoir réaliser des travaux de viabilisation pour se raccorder aux réseaux d’eau et d’électricité. Ce qui fait monter la note globale… Cela peut faire partie des critères à prendre en compte avant de choisir un terrain pour construire sa maison.

Attention aux servitudes de passage !

Faites attention aux servitudes de passage pour le choix d’un terrain à bâtir ! Il s’agit d’un droit de passage sur la propriété d’un autre, qui peut devenir source de litige parfois. Il en existe sur certains terrains, au profit d’une propriété enclavée, sans accès à la voie publique. Le propriétaire peut alors jouir d’un droit de passage sur votre terrain pour rejoindre sa propriété. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous y opposer, mais vous pouvez percevoir une indemnisation.
La durée d’un droit de passage est fixée à 30 ans. Elle peut seulement après ce délai, être remise en cause. Egalement, si le terrain n’est plus enclavé. Mieux vaut donc en avoir connaissance !

 

Enregistrer

Volet roulant solaire : c’est quoi ?

Catégorie : maison | Ecrit par : emilie | Le : 20-03-2017

0

Le crédit d’impôt CITE à 30% est toujours valable pour l’année 2017. Il a pour objectif d’encourager tous les propriétaires à remettre aux normes actuelles les infrastructures liées à la maison. De nombreux postes de dépenses sont concernés : les fenêtres, la porte d’entrée sur mesure, le poêle à bois, pompe à chaleur, les volets roulants solaires etc. Le but : construire de nouvelles habitations moins énergivores. Plus concrètement dans un souci de protection de la planète, l’Etat souhaite réduire les consommations d’énergie à moins de 38% d’ici 5 ans et de minimiser les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Pour tous ceux qui souhaitent changer leurs volets pour les remplacer par des volets roulants solaires, on fait le point sur cette prouesse technologique dédiée à l’univers de la maison.

Le volet roulants solaires : c’est quoi exactement ?

Les volets roulants solaires sont ce qui se fait de mieux en matière de fermetures pour les fenêtres d’une maison écologique ou passive. Composées d’aluminium ou de PVC, ces deux matériaux permettent d’accrocher facilement une plaque photovoltaïque composée de cellule photovoltaïque. C’est donc grâce à cette plaque que l’énergie solaire sera captée pour recharger la batterie. Vous l’aurez compris, le gros plus des volets roulants solaires reste qu’ils sont uniques et novateurs et n’exigent aucun recours au réseau électrique de la maison pour les ouvertures et les fermetures. Parfaitement autonomes, la plaque photovoltaïque est capable de détecter les périodes importantes pour capter une meilleure lumière naturelle et vous protéger du froid, du bruit et de la chaleur. Par mesure de sécurité, les modèles roulants solaires disposent d’un système d’ouverture prévu en cas d’incendie dans la maison.

Comment bien choisir le constructeur de sa maison ?

Catégorie : maison | Ecrit par : melissacarre | Le : 06-03-2017

0

Votre projet de construction est prêt et votre financement est bouclé ? Il ne vous reste donc plus qu’à trouver le constructeur idéal pour votre future maison. Oui mais, face à la multitude de constructeurs sur le marché, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Alors comment être sûr de choisir le bon ? Questions Beehoo vous livre les 8 points à passer au crible pour trouver l’entrepreneur idéal.

N°1 : le contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

contrat-constructeur-maison

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, choisissez un professionnel qui s’engage sur la base d’un contrat de construction de maison individuelle. Strictement encadré par la loi du 19 décembre 1990, ce contrat vous met à l’abri des mauvaises surprises et vous épargne la gestion de corps de métiers multiples. Il existe deux types de contrats :

  • avec fourniture de plan : le constructeur de maison dans l’Ain propose différents modèles ou bien aménage le plan proposé par le maître de l’ouvrage. Dans les deux cas, il se charge de la construction ;
  • sans fourniture de plan : c’est à vous de faire réaliser les plans par un architecte. Le constructeur ne se chargera ainsi que de la réalisation des travaux.

Le CCMI doit obligatoirement contenir différentes informations essentielles :

  • la description de la maison construite (plan et matériaux utilisés) ;
  • le prix de la maison ;
  • la date de début de chantier et le délai d’exécution des travaux ;
  • la garantie de livraison au prix et au délai convenus ;
  • la garantie décennale.

Bon à savoir : la loi accorde au propriétaire une faculté de rétractation de 10 jours. Au-delà, ce dernier est définitivement engagé. Il est donc impératif de lire attentivement le contrat de construction avant de le signer pour vérifier chacun des éléments mentionnés.

N°2 : l’Union des Maisons Françaises (UMF)

Gage de qualité, l’Union des Maisons Françaises (UMF) est une organisation regroupant des professionnels de la construction de maisons individuelles. Ces constructeurs sont recrutés après examen minutieux de leur dossier, dans le but d’offrir aux acquéreurs la garantie d’un résultat de qualité. Cela implique notamment :

  • l’étude des règles d’urbanisme et environnementale liées au terrain ;
  • la conception d’un plan personnalisé ;
  • la prise en compte des besoins et attentes dans la conception de la maison ;
  • le respect des nouvelles normes de construction et l’utilisation des procédés les plus performants en matière d’isolation et d’économies d’énergie.

Ainsi, avant de choisir un constructeur, vérifiez que ce dernier est membre de l’UMF.

N°3 : les compétences du constructeur

construction-maison-niveau

Avant toute prise de décision, renseignez-vous sur le sérieux du constructeur, ses compétences ainsi que le style de ses réalisations. En effet, si vous désirez une maison résolument moderne, il serait dommage de faire appel à un constructeur habitué à bâtir des maisons ultra traditionnelles.

De plus, demandez à votre constructeur s’il possède une expérience dans les nouvelles techniques de construction durable. Respecte-t-il les nouvelles normes de la réglementation thermique 2012 (RT 2012) ? Les attributions de labels, de prix et de récompenses diverses peuvent également constituer un excellent indicateur du professionnalisme de l’entreprise.

N°4 : la solvabilité du constructeur

La solvabilité de votre futur constructeur est également un critère très important. Ainsi, pour éviter qu’il n’arrête le chantier en cours de route et ne vous laisse sur le carreau, le mieux est de vous assurer de sa santé financière.

Bon à savoir : Il existe des sites comme www.societe.com ou encore www.bilansgratuits.fr, qui pourront vous donner de nombreuses données sur l’entreprise que vous recherchez.

N°5 : les références du constructeur

constructeur-maison-bois

Le constructeur de votre future maison dans le 01 en est-il à ses premières réalisations ou, à contrario, a-t-il construit des dizaines voire des centaines de maisons ? Possède-t-il un savoir-faire et une expérience ? Si tel est le cas, il vous communiquera sans problème le nombre de ses constructions et quelques photos de ses réalisations. Dans le cas contraire, redoublez de vigilance.

Bon à savoir : prudence également concernant les constructeurs trop sollicités. Ils n’auront certainement pas toute la disponibilité que vous souhaiteriez pour suivre votre chantier.

N°6 : la concurrence

Pourquoi se limiter à l’entreprise au coin de votre rue ? N’hésitez pas à faire jouer la concurrence et à élargir votre champ d’investigation. Faites le tour des constructeurs de votre ville, de votre département voire même de votre région, demandez des devis et comparez : prix, service, qualité technique employée, disponibilité, délais, labels, garanties de livraison, etc.

Bon à savoir : ne prenez jamais une décision dans la précipitation ! Vous devez en effet maîtriser tous les aspects du dossier afin de pouvoir choisir sereinement.

N°7 : la proximité du constructeur

constructeur-maison-montagne

Pensez également à choisir un constructeur bien implanté. Lorsque votre terrain aura été choisi, une visite approfondie permettra d’évaluer avec précision les meilleures conditions pour bâtir votre maison. Or, seuls les constructeurs locaux maîtrisent les spécificités de votre secteur en matière de construction (un constructeur implanté en Savoie connaîtra davantage les spécificités d’une maison de montagne, le choix des matériaux appropriés, le style architectural, etc.).

De même, la proximité vous permettra d’être plus facilement associé et consulté aux différentes étapes de votre projet.

N°8 : le bouche à oreille

Le bouche à oreille est l’une des meilleures façons de se faire une idée précise sur un constructeur. Commencez donc par interroger vos amis et vos relations, et sollicitez également le constructeur lui-même : demandez-lui par exemple les coordonnées de clients ayant fait appel à lui. En visitant des maisons qu’il a construites et en discutant avec les propriétaires, vous pourrez plus facilement prendre une décision.

Pensez enfin à surfer sur internet et à visiter des forums pour trouver des retours d’expérience le concernant. La seule difficulté sera de rester objectif : en effet, quelques avis négatifs peuvent souvent cacher une multitude de clients satisfaits.

Grâce à ses 8 conseils, vous devriez facilement trouver le constructeur de votre future maison. Nous vous souhaitons bonne chance dans vos recherches !

Enregistrer

Enregistrer

Attached Files:

Oreiller : nos conseils pour bien dormir

Catégorie : maison | Ecrit par : pauline | Le : 22-12-2016

0

A quoi sert un oreiller ? Comment bien le choisir pour bien dormir ? A quel moment faut-il le changer ? Comment l’entretenir ? C’est à toutes ces questions que nous avons décidé de répondre aujourd’hui pour que chacun puisse faire de beaux rêves.

Oreiller : nos conseils pour le choisir et bien dormir !

Oreiller : nos conseils pour le choisir et bien dormir !

Attached Files:

A quoi faut-il prêter attention lors de l’achat d’un terrain constructible ?

Catégorie : maison | Ecrit par : romain | Le : 20-12-2016

0

Vous envisagez de faire construire la maison de vos rêves. Encore faut-il trouver le terrain approprié. Découvrez tous nos conseils et tous les points à vérifier avant de signer l’achat d’un terrain à vendre dans le 37 ou ailleurs.

terrain-construction-vendre

Attached Files:

Comment préparer son premier achat immobilier ?

Catégorie : maison | Ecrit par : melissacarre | Le : 02-06-2016

0

Vous avez pris la décision de vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier pour la première fois. Acte des plus importants, c’est logiquement que tout un tas de questions vous submergent soudainement. Question Beehoo vous donne quelques conseils pour gérer au mieux votre premier achat.

 

Définissez votre projet et votre budget

premier-achat-immobilier

Sachez avant toute chose vous poser les bonnes questions avant de vous engager. Pour cela, dressez une liste de vos besoins et de vos critères de choix primordiaux, auxquels vous tenez absolument : exposition, école, quartier, balcon, transports, étage…
Faites-en de même en ce qui concerne les obstacles rédhibitoires : rez-de-chaussée, vis-à-vis, absence d’ascenseur, réalisation de travaux… Tous ces points vous aideront à y voir un peu plus clair.

En ce qui concerne votre budget, élaborez un plan de financement. C’est LE passage obligé pour concrétiser votre premier achat immobilier sans risquer de déséquilibrer vos finances ou de passer à côté de l’affaire de vos rêves.
Pour se faire, estimez vos ressources, vos dépenses, chiffrez le montant de votre apport personnel et enfin, calculez votre capacité de remboursement. Vous avez ensuite le choix de passer par une banque ou un courtier en crédit pour effectuer des simulations aux conditions réelles de taux, de frais, d’assurance…

Cherchez le bien idéal

Très souvent, les recherches commencent de façon naturelle sur Internet afin d’identifier en seulement quelques clics les types de biens, les surfaces, les quartiers mais aussi les prix.

Néanmoins, chercher seul peut parfois s’avérer fastidieux. Il est donc conseillé de s’orienter vers une agence immobilière, comme par exemple l’agence Orpi Berec Immobilier Joinville ou l’agence Orpi Berec Immobilier Champigny si vous recherchez un bien dans le Val de Marne. Vous pourrez ainsi gagner du temps, rationaliser vos recherchez et surtout, bénéficier d’une meilleure connaissance des offres disponibles.

Il peut également être intéressant de se créer des alertes via un smartphone ou sur son adresse mail pour recevoir en temps réel les annonces des biens correspondant à vos critères de recherche. Vous pourrez ainsi être plus réactif en cas de coup de cœur et demander une visite rapidement.

Achetez au juste prix du marché

premier-achat-immobilier

Rien n’est jamais simple lorsque l’on achète un bien immobilier pour la première fois. Et bien évidemment, le prix de ce dernier ne déroge pas à la règle. Pour éviter  de trop coûteuses maladresses et pour acheter au juste prix, n’hésitez pas là encore à demander conseil à une agence immobilière.

Faites le plein d’information avant de signer

Lors d’une visite, si le bien vous intéresse, prenez le temps de passer au crible le moindre détail que vous jugez important : l’état de l’électricité, de la plomberie, de la toiture, le chiffrage des travaux à effectuer s’il y en a, le relevé des charges de copropriété… Vous pouvez également demander la lecture des derniers procès-verbaux d’assemblée des copropriétaires ainsi que des diagnostics…

Enfin, n’oubliez pas que l’achat d’un bien immobilier ne se résume pas seulement au prix de plusieurs mètres carré. Ainsi, prenez donc également en compte les autres dépenses s’ajoutant au prix du bien : frais de notaire, déménagement, installation, charges de copropriété et impôts et taxes diverses qui viendront ensuite s’ajouter chaque année.

Concluez la vente de votre nouveau domicile en toute quiétude

Si tous ces paramètres ont passé votre test avec succès, vous pouvez effectuer un accord avec le vendeur et ainsi définir les conditions de la vente (prix, dates…). Vous signez ensuite un avant-contrat, un compromis ou une promesse de vente.
Il ne vous restera plus qu’à signer, chez le notaire, le contrat définitif de vente dans les 3 mois suivants la signature du pré contrat.

Attached Files:

Déco de chambre : comment la rendre bohème et glam?

Catégorie : maison | Ecrit par : pauline | Le : 30-05-2016

0

C’est peut-être la saison et les beaux jours qui veulent ça, mais en ce moment nous avons envie de couleur et de bonne humeur ! Pour cela rien ne vaut une déco tendance et colorée de bon matin, pour se réveiller du bon pied. Voici nos conseils déco pour faire souffler dans votre chambre un esprit glam et bohème pour réchauffer votre intérieur.

Comment rendre une chambre bohème et glam ? Nos réponses !

Comment rendre une chambre bohème et glam ? Nos réponses !

Douche ou bain : que mettre dans sa salle de bain ?

Catégorie : maison | Ecrit par : pauline | Le : 16-05-2016

0

Dès que l’on fait des travaux dans sa salle d’eau la question cruciale à se poser est : que mettre dans sa salle de bain ? Douche ou baignoire ? Bien entendu le choix va en partie dépendre de la place dont vous disposez, de votre budget, de votre conscience écologique, mais également de votre rapport avec votre corps. Questions Beehoo ne pouvait plus vous laissez une minute de plus avec ce choix cornélien en tête. On vous en dit plus pour vous aider à faire le point et à prendre votre décision.

Vous êtes plutôt bain ou douche ? Cette infographie nous en dit plus !

infographie-bain-douche