Lorsque l’on commence à réfléchir à intégrer un établissement d’accueil pour personne âgée, pas facile de s’y retrouver. Entre les EHPAD, EHPA, ou encore, les USLS, comment s’y retrouver ? Voici un petit « lexique des maisons de retraite ».

EHPA : les maisons de retraite non médicalisées

Les EHPA sont des Etablissement d’hébergement pour Personnes Agées qui proposent différents services selon les besoins :

  • résidences d’hébergement temporaire
  • foyers-logement : la personne réside seule dans un appartement, mais reçoit la visite quotidienne du personnel présent dans l’immeuble et peut participer à des moments de convivialité (repas, etc.). Elle bénéficie d’autres prestations comme le portage des courses par exemple.

Ces maisons de retraite sont adaptées aux personnes qui ont besoin d’un accompagnement ou simplement d’une présence, sans nécessité de personnel soignant.

EHPAD : les maisons de retraites médicalisées

Les EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour personnes Agées Dépendantes) sont des maisons de retraites médicalisées. Elles sont équipées pour prendre en charge des personnes dépendantes et dont l’état de santé se dégrade. Ce type d’établissement a signé une convention tripartite avec le Conseil général et l’Assurance Maladie.

Certains établissements sont spécialisés, comme ceux qui s’occupent des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Les établissements SSR (Soins de Suite et de réadaptation)

Les cliniques SSR se positionnent entre les soins de courte durée et les unités de soin de longue durée. Elles prennent de plus en plus d’importance compte tenu de la diminution des durées moyennes des séjours à l’hôpital, de l’évolution des besoins face aux maladies chroniques, au vieillissement de la population, etc. La mission de ce secteur médical, est axée sur le retour du patient vers son lieu de vie après une opération par exemple et une reprise de son autonomie. Ces établissements englobent les séjours moyens et les centres de rééducation.

Les unités de soins de longue durée

Les USLD ou « Unités de soins de Longue Durée » dépendent de l’hôpital. Elles prennent en charge les personnes dépendantes alors que même les EHPAD ne sont pas habilités à le faire, compte tenu de leur état de santé. Ces personnes ont besoin d’une surveillance médicale en continu.