Porte d'entrée en bois Zilten

La porte d’entrée, si elle est vétuste, ancienne ou de mauvaise fabrication, est souvent cause d’une grande déperdition d’énergie. L’air peut en effet s’engouffrer par les nombreux interstices. L’un des rôles essentiels d’une bonne porte d’entrée est bien évidemment l’isolation thermique. Voici quelques conseils.

Comment améliorer l’isolation thermique de votre porte d’entrée ?

Nous ne parlerons pas ici d’isolation phonique même s’il y a de grandes chances, en améliorant l’isolation thermique de votre porte d’entrée, que vous amélioriez dans le même temps son isolation phonique.

Si votre budget est serré et que vous ne souhaitez pas changer votre porte d’entrée dans l’immédiat, la solution consiste à refaire une isolation par l’intérieur. Il s’agit d’une solution économique et relativement simple d’exécution.

L’isolation par l’extérieur peut se faire par l’ajout d’un volet (plusieurs matériaux possibles mais plus cher). Vous pouvez également vous tourner vers des matériaux économiques mais isolants. Une porte en alu est efficace et offre un rendu très moderne.

Pose porte d'entrée

Quels matériaux privilégier ?

La porte d’entrée en bois est à la fois résistante et esthétique. Souvent, on remarque néanmoins que le bois est moins épais sur la partie centrale de la porte. Il suffit alors de découper dans un matériau isolant (liège ou laine de bois compact) un morceau à la dimension souhaitée. Collez-le ensuite sur la partie de la porte où le bois est moins épais avec du double face ou de la colle forte.

Vous pouvez également ajouter derrière votre porte un rideau très épais et lourd, en le lestant dans l’ourlet du bas. Des joints d’étanchéité en mousse en haut et en bas de votre porte feront également l’affaire. Affleurez le sol ou bien placez les joints sous la porte, là où l’air est le plus enclin à se faufiler. Vous pouvez également coller un joint en V dans la feuillure du dormant de votre porte, spécialement prévu à cet effet.

Pour une porte d’entrée vitrée, il existe deux solutions.

  • Enlever la vitre existante et poser du double-vitrage ;
  • Faire un sur vitrage c’est-à-dire poser une deuxième vitre en laissant 1cm d’air entre les deux.

Attached Files: