Avant d’acheter un camping-car d’occasion, il est nécessaire de faire le point et de prendre certaines précautions. Pour sécuriser votre achat au maximum, il est important d’entrer en contact avec le vendeur pour un interrogatoire en règle. Deux questions sont essentielles à poser : quel soin apporté à l’entretien du véhicule et dans quelles conditions a-t-il été utilisé ?

3 points importants à vérifier sur un véhicule d’occasion

En France, le marché de l’occasion dépasse celui du neuf dans le domaine du camping-car et deux ventes sur trois sont réalisées entre particuliers.
Pour un véhicule en bon état de moins de 10 ans, il faut compter environ 25 000 euros. Mais pour éviter les (mauvaises) surprises, mieux vaut se livrer à une inspection soigneuse du véhicule qui nous intéresse. Voici 5 points importants à ne surtout pas négliger.

1. L’entretien du camping car

Lorsque vous achetez à un particulier, vous devez vous transformer en expert avant de vous aventurer dans un achat. Vous devez en effet tout vérifier, et ne pas croire sur parole le vendeur.

Renseignez-vous ainsi sur l’entretien du véhicule. Demandez à voir le contrôle technique et vérifiez que la vidange et les contrôles d’étanchéité ont été effectués régulièrement.

Profitez-en pour jeter un œil partout. Entrez dans la cabine, ouvrez les tiroirs, les placards, testez les robinets…Allumez également les feux te le chauffage. Demandez au vendeur de tester sur route le camping car. Vous pourrez ainsi vous rendre compte de la puissance du véhicule et de tester la fermeté du freinage et l’état de l’embrayage.

Inspectez également le véhicule extérieurement. Glissez-vous sous le véhicule pour vérifier les pneumatiques et les suspensions mais également la qualité du plancher et des câbles. Il faudra également examiner le toit du camping car et notamment les joints de lanterneaux.

2. Le point sur les équipements supplémentaires

Demandez au propriétaire quels sont les accessoires de camping car dans lesquels il a investi. WC chimiques flambants neufs, porte vélo camping car, antenne parabolique, auvent dépliable…ces accessoires garantissent un confort non négligeable.

Mais attention, la présence de ces équipements ne doit pas être un prétexte pour le vendeur de faire gonfler la note finale.

3. Les documents

Vous devez exiger du propriétaire qu’il vous fournisse certains documents. Demandez-lui obligatoirement le certificat de non-gage ainsi que le certificat du contrôle technique de moins de 6 mois.

L’idéal est de refaire un contrôle technique si vous êtes intéressé par le véhicule. Vous pourrez ainsi vous retourner contre le vendeur en cas de litige.
Demandez-lui également les factures d’entretien du véhicule.

Si l’achat se concrétise, le vendeur doit également vous fournir la carte grise du véhicule, le certificat de cession, le carnet de garantie étanchéité, le livret d’utilisation et le carnet d’entretien.

Attached Files: