Zoom sur ...

  • Prev
  • Next

Carte de vœux professionnelle : quelles sont les erreurs à éviter ?

Catégorie : Entreprise | Ecrit par : julia | Le : 15-06-2016

0

carte-voeux-2017-paysages-hiver

Vous avez décidé d’envoyer une carte de vœux 2017 à vos clients et vos fournisseurs ? Voilà une excellente action de communication qui portera sûrement ses fruits… A condition que vous ne commettiez pas certaines erreurs que nous allons vous préciser ici.

Ne pas planifier l’envoi de vos vœux

L’envoi de votre carte de vœux d’entreprise

est une véritable action de communication. Comme les autres actions de votre stratégie, elle doit figurer au planning et sa réalisation (design, création du message, envoi) doit être prévue à l’avance. De plus, le budget de cette opération doit être bien maîtrisé. La planification doit vous permettre de ne pas agir en catastrophe et de manquer vos objectifs.

Envoyer un email

Les boîtes aux lettres de vos destinataires sont sûrement pleines de messages auxquels ils ne prêtent pas attention. Aussi sincère soit-il, votre email risque de passer inaperçu, ou pire, de rejoindre les spams. La solution ? Opter pour une carte de vœux papier, qui fera prendre conscience à vos clients, fournisseurs et vos collaborateurs de vos efforts et de l’attention que vous leur portez.

Ne pas soigner votre carte de vœux

Une carte de vœux banale sur un papier de mauvaise qualité risque d’avoir un effet négatif. Votre carte de vœux doit être à l’image de votre entreprise. Privilégiez les formats originaux (pliages, découpages), les papiers de qualité, les impressions haute définition pour créer un bel objet que l’on aura envie de conserver.

Ne pas parler de vous

La carte de vœux doit refléter votre identité pour que les destinataires sachent d’où elle vient. Profitez de l’occasion pour diffuser l’image de votre entreprise en affichant votre logo, votre slogan, votre adresse, et en rappelant des éléments de votre charte graphique. Soignez les détails : par exemple, utilisez du papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement si vous voulez marquer votre engagement environnemental.

Envoyer une carte de vœux impersonnelle

Votre carte de vœux d’entreprise doit donner l’impression au destinataire qu’elle est unique, car les clients, les prestataires ou les fournisseurs aiment se sentir uniques. Par conséquent, n’hésitez pas à personnaliser votre message. Mentionnez le nom de votre destinataire et, pourquoi pas, ajoutez quelques mots à la main pour vos contacts les plus précieux.

Comment préparer son premier achat immobilier ?

Catégorie : maison | Ecrit par : melissacarre | Le : 02-06-2016

0

Vous avez pris la décision de vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier pour la première fois. Acte des plus importants, c’est logiquement que tout un tas de questions vous submergent soudainement. Question Beehoo vous donne quelques conseils pour gérer au mieux votre premier achat.

 

Définissez votre projet et votre budget

premier-achat-immobilier

Sachez avant toute chose vous poser les bonnes questions avant de vous engager. Pour cela, dressez une liste de vos besoins et de vos critères de choix primordiaux, auxquels vous tenez absolument : exposition, école, quartier, balcon, transports, étage…
Faites-en de même en ce qui concerne les obstacles rédhibitoires : rez-de-chaussée, vis-à-vis, absence d’ascenseur, réalisation de travaux… Tous ces points vous aideront à y voir un peu plus clair.

En ce qui concerne votre budget, élaborez un plan de financement. C’est LE passage obligé pour concrétiser votre premier achat immobilier sans risquer de déséquilibrer vos finances ou de passer à côté de l’affaire de vos rêves.
Pour se faire, estimez vos ressources, vos dépenses, chiffrez le montant de votre apport personnel et enfin, calculez votre capacité de remboursement. Vous avez ensuite le choix de passer par une banque ou un courtier en crédit pour effectuer des simulations aux conditions réelles de taux, de frais, d’assurance…

Cherchez le bien idéal

Très souvent, les recherches commencent de façon naturelle sur Internet afin d’identifier en seulement quelques clics les types de biens, les surfaces, les quartiers mais aussi les prix.

Néanmoins, chercher seul peut parfois s’avérer fastidieux. Il est donc conseillé de s’orienter vers une agence immobilière, comme par exemple l’agence Orpi Berec Immobilier Joinville ou l’agence Orpi Berec Immobilier Champigny si vous recherchez un bien dans le Val de Marne. Vous pourrez ainsi gagner du temps, rationaliser vos recherchez et surtout, bénéficier d’une meilleure connaissance des offres disponibles.

Il peut également être intéressant de se créer des alertes via un smartphone ou sur son adresse mail pour recevoir en temps réel les annonces des biens correspondant à vos critères de recherche. Vous pourrez ainsi être plus réactif en cas de coup de cœur et demander une visite rapidement.

Achetez au juste prix du marché

premier-achat-immobilier

Rien n’est jamais simple lorsque l’on achète un bien immobilier pour la première fois. Et bien évidemment, le prix de ce dernier ne déroge pas à la règle. Pour éviter  de trop coûteuses maladresses et pour acheter au juste prix, n’hésitez pas là encore à demander conseil à une agence immobilière.

Faites le plein d’information avant de signer

Lors d’une visite, si le bien vous intéresse, prenez le temps de passer au crible le moindre détail que vous jugez important : l’état de l’électricité, de la plomberie, de la toiture, le chiffrage des travaux à effectuer s’il y en a, le relevé des charges de copropriété… Vous pouvez également demander la lecture des derniers procès-verbaux d’assemblée des copropriétaires ainsi que des diagnostics…

Enfin, n’oubliez pas que l’achat d’un bien immobilier ne se résume pas seulement au prix de plusieurs mètres carré. Ainsi, prenez donc également en compte les autres dépenses s’ajoutant au prix du bien : frais de notaire, déménagement, installation, charges de copropriété et impôts et taxes diverses qui viendront ensuite s’ajouter chaque année.

Concluez la vente de votre nouveau domicile en toute quiétude

Si tous ces paramètres ont passé votre test avec succès, vous pouvez effectuer un accord avec le vendeur et ainsi définir les conditions de la vente (prix, dates…). Vous signez ensuite un avant-contrat, un compromis ou une promesse de vente.
Il ne vous restera plus qu’à signer, chez le notaire, le contrat définitif de vente dans les 3 mois suivants la signature du pré contrat.

Attached Files: