Zoom sur ...

  • Prev
  • Next

Camping-car : que vérifier avant d’acheter d’occasion ?

Catégorie : auto | Ecrit par : melissa | Le : 15-10-2015

0

Avant d’acheter un camping-car d’occasion, il est nécessaire de faire le point et de prendre certaines précautions. Pour sécuriser votre achat au maximum, il est important d’entrer en contact avec le vendeur pour un interrogatoire en règle. Deux questions sont essentielles à poser : quel soin apporté à l’entretien du véhicule et dans quelles conditions a-t-il été utilisé ?

3 points importants à vérifier sur un véhicule d’occasion

En France, le marché de l’occasion dépasse celui du neuf dans le domaine du camping-car et deux ventes sur trois sont réalisées entre particuliers.
Pour un véhicule en bon état de moins de 10 ans, il faut compter environ 25 000 euros. Mais pour éviter les (mauvaises) surprises, mieux vaut se livrer à une inspection soigneuse du véhicule qui nous intéresse. Voici 5 points importants à ne surtout pas négliger.

1. L’entretien du camping car

Lorsque vous achetez à un particulier, vous devez vous transformer en expert avant de vous aventurer dans un achat. Vous devez en effet tout vérifier, et ne pas croire sur parole le vendeur.

Renseignez-vous ainsi sur l’entretien du véhicule. Demandez à voir le contrôle technique et vérifiez que la vidange et les contrôles d’étanchéité ont été effectués régulièrement.

Profitez-en pour jeter un œil partout. Entrez dans la cabine, ouvrez les tiroirs, les placards, testez les robinets…Allumez également les feux te le chauffage. Demandez au vendeur de tester sur route le camping car. Vous pourrez ainsi vous rendre compte de la puissance du véhicule et de tester la fermeté du freinage et l’état de l’embrayage.

Inspectez également le véhicule extérieurement. Glissez-vous sous le véhicule pour vérifier les pneumatiques et les suspensions mais également la qualité du plancher et des câbles. Il faudra également examiner le toit du camping car et notamment les joints de lanterneaux.

2. Le point sur les équipements supplémentaires

Demandez au propriétaire quels sont les accessoires de camping car dans lesquels il a investi. WC chimiques flambants neufs, porte vélo camping car, antenne parabolique, auvent dépliable…ces accessoires garantissent un confort non négligeable.

Mais attention, la présence de ces équipements ne doit pas être un prétexte pour le vendeur de faire gonfler la note finale.

3. Les documents

Vous devez exiger du propriétaire qu’il vous fournisse certains documents. Demandez-lui obligatoirement le certificat de non-gage ainsi que le certificat du contrôle technique de moins de 6 mois.

L’idéal est de refaire un contrôle technique si vous êtes intéressé par le véhicule. Vous pourrez ainsi vous retourner contre le vendeur en cas de litige.
Demandez-lui également les factures d’entretien du véhicule.

Si l’achat se concrétise, le vendeur doit également vous fournir la carte grise du véhicule, le certificat de cession, le carnet de garantie étanchéité, le livret d’utilisation et le carnet d’entretien.

Attached Files:

Fête de la Toussaint : quelles sont ses origines ?

Catégorie : inclassable, Non classé | Ecrit par : melissa | Le : 12-10-2015

0

Si la fête de la Toussaint est une fête chrétienne, elle ne tire en revanche pas son origine des textes bibliques. Questions Beehoo vous en dit plus sur cette fête souvent confondue avec la Commémoration des fidèles défunts, fêtée le lendemain.

Les origines de la Toussaint

C’est pour combatte une fête païenne, Samain, dédiée aux morts que l’Eglise instaura à la même date une fête chrétienne qu’elle baptisa Toussaint. Cette fête vise en effet à célébrer tous les saints de l’Eglise, en particulier les martyrs.

Il fallut attendre l’an 835 pour que le Pape Grégoire IV déclare officielle la date du 1er Novembre la fête de tous les saints. Mais c’est seulement au XXe siècle que Pie X l’insère dans la liste des huit fêtes, avec obligation d’assister à la messe le 1er Novembre.

Cette fête témoigne donc de l’espérance chrétienne face à la mort et atteste donc le fat qu’à la fin de notre existence sur Terre, la vie n’est pas détruite mais tout bonnement transformée. Les Chrétiens célèbre en ce jour la vie éternelle et l’espoir de ressusciter un jour avec le Christ.

La Toussaint est donc une fête joyeuse qui salue la communion des saints, c’est-à-dire de tous ceux, vivants ou morts, qui sont déjà réunis par la foi.

Et aujourd’hui ?

La Toussaint est souvent confondue avec la Commémoration des fidèles défunts, appelé également Le jour des morts, célébré le 2 Novembre.

Comme la Toussaint est un jour férié, l’usage est établi de commémorer les morts ce jour au lieu du lendemain. Il est d’usage ce jour là de se rendre au cimetière et d’apporter aux disparus des fleurs de deuil telles que des œillets d’inde ou des chrysanthèmes. On peut également allumer des bougies et des chandelles. Ces actions symbolisent la vie heureuse après la mort.